Publié le

Équitation, une bonne dose de rigolade

  • Équitation : en progrès 🙂

Ça fait longtemps que je n’ai pas parlé des chevaux. J’avais déjà un planning bien rempli quand j’ai décidé de reprendre mes études en éthologie équine. Comme pour tout dans ma vie, je souhaite adopter une éducation non violente pour Ganesh et Gaya. Le vétérinaire est venu faire leurs papiers et nous a dit que ces chevaux sont particulièrement calmes (comme moi lol).

Nous avons trouvé deux prés en location avec une écurie pour stocker le foin. Et puis, les loulous auront un abris cet hiver. Ils vont quitter la pension mercredi prochain pour un pré au bord de la rivière. Un petit paradis où je vais aller planter ma tente ;P pour être au calme moi aussi. Pour mon DU d’éthologie équine, la FAC m’a annoncé que je devais passer mon galop 4. Sachant que mon niveau était plus du genre galop 0/0 quand ils m’ont envoyé ce petit détail, je me suis mise assez sérieusement à cette remise en forme.

  • Association

Peut-être avez vous remarqué (ou pas lol), ce blog a changé de look et possède une boutique https://khouture-naturelle.org/boutique/ 

Nous ne remercierons jamais assez tous ceux qui nous ont soutenu dans les moments difficiles. Aujourd’hui, l’association est auto-financée par cette boutique. Pour le moment, vous y découvrirez surtout mes créations vestimentaires. Mais je travaille sur des tapis de selle qui soient écologiques, jolis, confortables….. et sur les licols aussi. Impossible de trouver un licol pour Ganesh! J’ai fait cadeau de l’ancien à Gaya. La mère de Ganesh est un Ardennais pour vous donner un peu la taille de la bête lol. Je voudrais donc un licol assez grand pour lui, qui ne blesse pas, qui soit joli, pratique, solide…. Dès que mes test me plairont, je vous en proposerai et ils seront personnalisables.

  • Humour

Je suis certaine que parmi mes lecteurs certains sont de super cavaliers. Pour corriger mes divers défauts, je demande à binôme de filmer mes séances. Oui, quand on se regarde, ça saute aux yeux les mains qui ne savent pas comment se mettre, la position avachie et tout ça. J’ai fait un nombre incalculable de chutes. Ce matin, avec la canicule, Nina s’est ménagée et j’ai eu très chaud sous le casque. Je partage avec vous ma chute du jour parce que sincèrement, j’ai bien rigolé.

A bientôt sous le soleil.

Publié le

Je jardin potager en permaculture, semis et repiquage

jardin potager permaculture - permaculture vegetable garden
  • Qu’est ce que la permaculture?

La permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (par exemple des habitats humains et des systèmes agricoles, mais cela peut être appliqué à n’importe quel système) en s’inspirant de l’écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition. Elle n’est pas une méthode figée mais un « mode d’action » qui prend en considération la biodiversité de chaque écosystème. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie (autant en ce qui concerne le carburant que le travail manuel et mécanique) et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible.

jardin potager permaculture - permaculture vegetable garden
jardin potager permaculture – permaculture vegetable garden

Cette méthode a été théorisée dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison (biologiste) et David Holmgren (essayiste). Le terme permaculture signifiait initialement « agriculture permanente » (Permanent Agriculture4), mais il a été rapidement étendu pour signifier « culture de la permanence » car les aspects sociaux faisaient partie intégrante d’un système véritablement durable5. Cette dernière signification est encore aujourd’hui sujette à polémique.

Avec ce sens étendu, la permaculture forme des individus à une éthique ainsi qu’à un ensemble de principes (design permaculturel). L’objectif étant de permettre à ces individus de concevoir leur propre environnement, et ainsi de créer des habitats humains plus autonomes, durables et résilients, et donc une société moins dépendante des systèmes industriels de production et de distribution (identifiés par Mollison comme le fondement de la destruction systématique des écosystèmes).

Elle utilise entre autres des notions d’écologie, de paysagisme, d’agriculture biologique, de biomimétisme, d’éthique, de philosophie et de pédologie. La permaculture invite à mettre ces aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain de façon harmonieuse.

jardin potager permaculture - permaculture vegetable garden
jardin potager permaculture – permaculture vegetable garden
  • L’éthique de la permaculture

La permaculture s’appuie sur une éthique. C’est un ensemble de valeurs fondamentales qui gouvernent la réflexion et l’action.

L’éthique de la permaculture peut être résumée ainsi :

  1. Prendre soin de la Nature (les sols, les forêts, l’eau et l’air)
  2. Prendre soin de l’Humain (soi-même, la communauté et les générations futures)
  3. Créer l’abondance et redistribuer les surplus.

 

  • Les animaux

Beaucoup de designs permaculturaux essayent d’utiliser des animaux plutôt que des humains. Les poules peuvent être utilisées comme méthode de contrôle des adventices en liberté ou dans un tracteur à poules et fournissent de multiples produits (œufs, viande, guano). Quelques types de systèmes agro-forestiers combinent les arbres et les animaux brouteurs. Ces animaux sont des animaux domestiques utilisés comme co-travailleurs, en mangeant une nourriture non comestible pour l’humain comme les limaces, les termites, et font intégralement partie de la lutte contre les nuisibles, en fournissant de plus des fertilisants à travers leurs excréments et en contrôlant certaines espèces d’herbes indésirables.

jardin potager permaculture - permaculture vegetable garden
jardin potager permaculture – permaculture vegetable garden
Publié le

Équitation éthologique – Université de Rennes 1

Bonjour chers amis, lecteurs, visiteurs…. Je n’ai pas écrit depuis un (trop) long moment. Peut-être avez-vous remarqué que ce blog a changé de look? Je vous dirai absolument TOUT dans les articles qui vont suivre. Aujourd’hui, accrochez-vous, j’ai un scoop! J’ai repris mes études 🙂 Mais finalement, l’équitation éthologique, c’est quoi donc? Nous sommes de plus en plus nombreux à nous préoccuper du bien être de nos loulous. L’équitation éthologique repose sur des principes de non-violence et de prise en compte du statut d’animal-proie du cheval. Le but est de persuader l’animal d’obéir en douceur, plutôt que de le forcer ou d’entrer dans une relation conflictuelle.

  1. L’EQUITHOLOGIE
  2. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE, COMPÉTENCES DÉVELOPPÉES
  3. ORGANISATION PÉDAGOGIQUE
  4. PROGRAMME
  5. DIPLÔME
  6. PROJETS
The natural horsemanship
Equitation et saut d’obstacles – Horse riding and show jumping
  • 1/L’équithologie

L’équithologie, équitation éthologique, est la recherche permanente d’un meilleur chemin pour arriver à mieux communiquer avec son cheval dans la légèreté et le plaisir partagé. Se remettre en question face au cheval, ce n’est pas facile, mais c’est indispensable. Sinon, autant faire de la mobylette.

Même les chevaux les plus récalcitrants peuvent être éduqués. Cela ne prend que quelques heures pour leur apprendre à se comporter différemment. La plupart du du temps, lorsque nous sommes irrités contre notre cheval parce qu’il ne fait pas ce que nous souhaitons, c’est un manque de communication qui est en cause. Ce n’est pas parce qu’il ne veut pas le faire, c’est parce qu’il ne comprend pas ce qu’il doit faire. C’est une question de feeling.

Je pense que, malheureusement, de la classe maternelle au Baccalauréat, nous avons passé des heures assis sur une chaise d’école. Notre éducation a, d’une certaine manière, fabriqué des générations de handicapés sensoriel. La conscience et le contrôle de notre corps ont été relégués au rang des choses secondaires. Nous avons du mal à écouter nos sens et à coordonner nos gestes. C’est ce que mon cheval m’a fait comprendre et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’étudier différemment.

The natural horsemanship
Equitation et saut d’obstacles – Horse riding and show jumping
  • 2/Objectifs de l’étude, compétences développées.

L’apport de bases scientifiques sérieuses, tout comme le développement de compétences en matière d’observation, est unique en ce qu’il se base sur des équipes de recherche dynamiques et reconnues.

Les objectifs de sont :
– d’apporter les connaissances scientifiques actuelles sur le comportement du cheval ;
– de développer les compétences dans le domaine de l’observation et de l’analyse du comportement ;
– d’apprendre à utiliser ces compétences et connaissances pour la pratique quotidienne : relation Homme/cheval, gestion des groupes, structuration du site…
et ce, dans tous les contextes liés au cheval.

  • 3/Organisation Pédagogique

La formation est originale en ce sens qu’elle s’appuie sur des modules répartis sur l’hexagone et dans des environnements spécifiques et particuliers. Elle se répartit sur 2 années universitaires, à raison de 6 modules de 5 jours : 3 en première année et 3 en deuxième année, pour un total de 240 heures d’enseignement (cours et travaux dirigés).

Des visites dans des établissements professionnels (élevages, haras, centres équestres) permettent des échanges avec des professionnels. Les stagiaires bénéficient de l’occasion unique d’observer, outre les chevaux domestiques des quatre premiers sites, les chevaux de Przewalski au Villaret, seule espèce sauvage encore en vie. Chaque module comporte des cours théoriques, des observations voire des expérimentations, de l’analyse de données et est sanctionné par un examen.

The natural horsemanship
Equitation et saut d’obstacles – Horse riding and show jumping
  • 4/Programme

M1 : buts et méthodes de l’éthologie

M2 : cognition, tempérament et conditions de vie chez le cheval

M3 : socio-écologie du cheval

M4 : élevage, développement et éducation du poulain

M5 : gestion d’un établissement hippique

M6 : comportement humain et approches du cheval

  • 5/Diplôme

Diplôme d’Université éthologie du cheval

UFR sciences de la vie et de l’environnement (SVE)

diplôme d’Université – niveau bac+2 – temps discontinu

L'équitation éthologique
Equitation et saut d’obstacles – Horse riding and show jumping
  • 6/Projet

La Maison Écologique une association de protection de l’environnement. Nous avons lu beaucoup d’articles sur l’évolution de notre écosystème. Le bilan écologique est désastreux. Nous, les Hommes, détruisons la planète qui nous fait vivre. Chacun peut faire un petit geste. Si parfois, l’écologie ressemble à un retour en arrière, c’est juste une apparence. Nous proposons des solutions scientifiques, mais il est vrai qu’il nous faudra bousculer un peu notre confort.

Dans le cas présenté aujourd’hui, nous rendons sa place au cheval. Le cheval est l’ami de l’homme. C’est un compagnon de travail, de transport mais aussi une présence affective. Le cheval de pollue pas, bien au contraire! Nous avons deux poulains qui sont éduqués sans violence. C’est ici que l’éthologie nous est bien utile et nous en parlerons régulièrement au fur et à mesure des progrès de Ganesh et de Gaya.

Nous sommes sur le chemin de l’éco-Oasis de La Maison Écologique.

  • Et vous chers lecteurs, comment envisagez-vous l’avenir?
  • Aimez-vous les chevaux?
  • Nous serons très heureux de partager nos expériences d’éducation équine. Que pensez-vous de l’équitation éthologique?