Le thé : Un ami dans votre vie (partie 2)

Le thé et ses couleurs :

thé2Les couleurs sont donnés par le traitement de la feuille. 4 thés : blancs, verts, oolongs et noirs proviennent de la même plante, le Camillia sinensis (théier) qui est cultivé en Chine depuis 5000 ans et aujourd’hui dans d’autres pays tels que l’Inde, le Népal, le Sri-Lanka,…

 

Le Rooibos (Aspalathus linearis), qui a des vertus reconnus, est originaire d’Afrique du Sud et n’a rien à voir avec le thé.

Le thé blanc : seuls les bourgeons recouverts d’un duvet blanc sont cueillis, ils sont séchés à l’air. Ce thé subit très peu de transformation afin qu’il puisse garder toutes ses propriétés qualitatives et gustatives, c’est aussi le plus onéreux.thé et couleurs

Le thé vert : les feuilles du théier situées juste après le bourgeon sont récoltés et séchées à la vapeur afin d’éviter toute fermentation et préservées ainsi une grande partie de leurs vertus.

Les thés oolong et noirs : les feuilles seront roulées et séchées après récolte. Ces 2 thés seront obtenus après fermentation et déshydratation (la procédure est plus longue pour le thé noir). Ces manipulations entrainent la destruction de certaines molécules dont les polyphénols (une bonne moitié) ainsi que la vitamine C entre autres.

Il existe également une graduation des thés en fonction des rameaux, des jeunes pousses, des feuilles (entières, brisées ou broyées). Elle donnera la qualité du thé.

L’alchimie du thé :

théoucaféPour la petite explication entre la caféine et la théine… La caféine a été découverte en 1820 par Friedlib Ferdinand Runge et la théine en 1827 par Oudry. Il faudra attendre 1898 pour se rendre compte qu’il s’agit en fait de la même molécule.

 

Les jeunes pousses de thé contiennent différentes molécules hydrosolubles (+ de 300 dans le thé vert) alors nous n’allons pas toutes les identifier J.

Retenons les polyphénols qui représentent +de 30 % de la composition du thé. Leurs vertus anti-oxydantes agissent et protègent le corps humain des radicaux libres environ 2 à 3 heures suivant la consommation. Les radicaux libres sont des molécules instables qui entrainent le vieillissement et peuvent provoquer des maladies cancéreuses et autres…

Une alimentation équilibrée, la consommation régulière de thé et une activité physique raisonnable (en fonction de vos capacités) vous protègent des méfaits des radicaux libres.

Prenez soin de vous, à bientôt pour la suite…

Le thé : Un ami dans votre vie (partie 1)

 

Un vieil adage Chinois dit : “Un peu de thé tous les jours éloigne le médecin pour toujours”

Un peu d’histoire :

shen nung

La légende raconte que, 2737 ans avant notre ère, tandis que l’empereur Shen Nung faisait bouillir de l’eau afin de se désaltérer, le vent se leva et quelques feuilles de camellia sinensis (théïer) se mélèrent à l’eau lui donnant une saveur dont l’empereur se délecta, le thé était né.

 

 

thé1Les thés d’aujourd’hui datent de l’époque Ming (1368-1644) et c’est au 17) siècle qu’il arrivera en Europe. C’est l’infante portugaise, Catherine de Bragance qui a contribué à sa notoriété à travers les monarchies européennes.

Lors de son mariage avec Charles II d’Angleterre, elle apporte Bombay dans sa dot et favorise la plantation du thé, elle a instauré la consommation quotidienne de ce breuvage à la cour d’Angleterre. Elle fut surnommée à juste titre la première Drinking Tea Queen.

L’art et la manière :

cérémonie thé1

Sen No Rikyu (1522-1591) a écrit : “Le thé n’est rien d’autre que ceci : faire chauffer de l’eau, préparer le thé et le boire convenablement, c’est tout ce qu’il faut savoir”… Disciple Zen de Takeno Jo.o (1502-1555), il ordonne la cérémonie du thé autour de 4 principes fondamentaux : l’harmonie, le respect, la pureté et la sérénité : La voie du thé.

Un thé, selon s’il est blanc, vert ou noir ne se préparera pas de la même manière.

Le succès du thé passe par le contrôle de la température et la durée d’infusion, le moment ou il libère ses arômes.

Toute une histoire… à suivre…