Voilà, c’est fini 😥

17:35, dimanche. Ce fut un weekend très ensoleillé et certainement bien agréable. Moi, j’ai encore perdu deux jours de ma vie. Pourtant j’avais de beaux projets.

Hier j’avais prévu de faire du roller autour du lac du Ternay. J’aimais ce lieu il y a bien longtemps. Aujourd’hui c’est un reste cassé de la vie de merde de mon quotidien. Mais c’est le seul endroit où faire du roller. Mais je n’y suis pas allée. Je vis avec la personne qu’il ne me faut pas : voleur, menteur, drogué, manipulateur, malhonnête. Je ne recommande pas. Il a pourri la journée, m’a pris 10€ pour acheter du tabac. Mais il m’a dit qu’il s’était acheté à manger.

Je ne l’ai pas laissé revenir chez moi. Il est resté dehors et j’ai bloqué sa ligne de téléphone. 

Je voulais aller en randonnée avec Ganesh pour me faire plaisir aujourd’hui. J’avais bien dormi. Mais il y a sa pouliche avec mon cheval. Je lui ai demandé de la bouger. Mais non. Quand je suis arrivée, il était là. Et il m’a suivi…….pour Gâcher cette nouvelle journée. 

Il m’a suivie avec ses lamentations, ses demandes. Il n’a eu aucun mot pour moi. C’est d’ailleurs là que j’ai appris qu’il avait claqué mes 10€. Quand tu veux réparer quelque chose, tu prends éventuellement deux croissants, non?

Il mentait, je lui ai fait vider son sac et ses poches. Paquet de tabac, feuilles mais rien à manger. J’ai jeté le tabac…. j’étais tellement fatiguée, triste. Il a gratté le tabac que j’avais étalé sur la terre.

C’est son sens des priorités, la drogue d’abord. Il avait aussi encore de la drogue dans son portefeuille. Il m’a coincée dans cette maison pourrie en me faisant des promesses qu’il n’a jamais tenu. Je ne sais pas quoi en faire. Il a éparpillés les comptes et c’est du grand n’importe quoi.

Il a détruit ma vie. C’était déjà le weekend dernier et je lui ai laissé une chance. J’ai eu tort. Il a baratiné un semblant d’explication pour que j’ouvre ma porte. Il n’a tenu aucune promesse. À cause de l’ambiance, je n’ai pas vu Ganesh qui partait brouter… heureusement, la longe a cassé sinon Ganesh aurait pu se tuer.

Dans tout ce qu’il m’a dit, il n’y a aucun remord, aucune remise en question, rien. Je suis à bout de nerfs. Je suis rentrée seule. Et je ne sais pas si je me relèverai cette fois….

Équitation éthologique, demain, c’est la reprise 😊

Ça fait quelques semaines que je suis en vacances forcées. 

Repos au soleil de l'Ardèche
Repos au soleil de l’Ardèche
Je crois que mon corps m’a demandé cette pause. J’ai accumulé des symptômes de tout et de rien, une fatigue anormale pour finalement faire une chute de cheval assez violente et me prendre un coup de sabot qui m’a cassé la mâchoire.

Avant de jouer avec ma santé, j’ai fait une pause. Je n’avais pas trop le choix. Impossible de manger correctement, j’ai fondu (plus de muscles 😶). J’étais vraiment fatiguée aussi. Même si je n’ai rien de grave après ma chute, un oedème s’est formé au niveau des lombaires. Ça fait un mal de chien. Bref, j’ai laissé mon travail en cours dans un coin et j’ai pris soin de moi. Ce n’est pas du luxe.

Encore aujourd’hui, j’ai dormi presque tout l’après midi sur un transat. Il est 20h et je suis au lit 😀. Demain, reprise des cours d’équitation à 8h au centre équestre avec toutes les protections possibles.

Le médecin m’a dit de ne pas tomber ! Il croit que je fais des cabrioles exprès pour amuser la galerie ? Ok, Je fais beaucoup le pitre 😂 mais y a des limites. Demain je reste sur le cheval. Je dois aussi reprendre le travail et j’ai pris un retard phénomènal. 

J’ai retenu la leçon de vie : quand ton corps te parle, écoute le 😋. Mon club a décroché des prix au championnat de France la semaine dernière et je suis ravie de retrouver toute la petite équipe.

Point de rupture

Je n’écris plus, je ne lis plus, avancer est devenu impossible. J’ai traîné les services médicaux. Mon corps sommatise et à force d’insister, j’ai fini par prendre un coup de sabot en pleine tête : mâchoire fêlée !

J’ai passé mon jeudi à l’hôpital, toute seule. C’est bien dommage de réaliser comme ça à quel point je suis isolée ici. Dans un mensonge, des illusions, des espoirs toujours déçus aussi. J’essaie toujours de me relever mais mes forces de sont épuisées.

J’ai tout donné. Aujourd’hui je suis juste roulée en boule dans le seul coin de canapé où j’ai une petite place. Rien ne me ressemble ici. Je ne sais pas où aller. 

Il est parti après avoir tout pris. Je ne retrouve pas la petite étincelle de vie en moi. Tout est douloureux.