#Le cheval n’est pas un objet!

Un cheval n'est pas un objet, c'est un être vivant
Un cheval n’est pas un objet, c’est un être vivant

Ni un « potentiel ». Je suis fumasse! J’avais encore en moi un petit espoir du chemin de la beauté. Ok, j’ai testé et je constate que ce pu** de monde égoïste tourne autour du fric. Ganesh a seulement une « valeur marchande », un potentiel de compétition, c’est une bête de foire? C’est trop compliqué de le laisser vivre sa vie de cheval dans un pré et d’apprécier sa compagnie? Majoritairement, OUI! Je suis probablement conne et naïve mais je n’ai pas l’intention de faire commerce d’êtres vivants.

Je m'appelle Ganesh, j'ai un coeur et des sentiments
Je m’appelle Ganesh, j’ai un coeur et des sentiments

Conclusion, Ganesh reste avec moi. À force de me creuser les méninges, j’ai trouvé une solution. Dès demain, je vais piocher, creuser, tronçonner, recycler, faucher pour avoir un peu d’espace pour mes chevaux. Je suis prête à travailler jours et nuits, mais il n’est pas question de mettre Ganesh en esclavage.

Je vais faire des tapis de selle brodés, des fringues, des bijoux et aller chercher au fond de moi toutes les idées qui peuvent m’aider à nourrir mes chevaux. Ok, ça va m’occuper, mais il faut positiver, je n’aurai pas besoin d’un abonnement en salle de sport 😀. 

N’hésitez pas à partager toutes les idées qui pourraient m’aider. En échange je tournerai des vidéos débiles sur mes occupations quotidienne. Ça le fait? On se retrouve demain 😘

22 commentaires sur « #Le cheval n’est pas un objet! »

    1. Bonjour, je n’ai pas assez de moyens financiers et je manque de temps. Mais personne n’a convenu à Ganesh. Donc, je prends l’option « débrouille » et je vais faire ce que je peux. Ça semble mieux lui convenir alors….

      1. Bonsoir Annawenn,

        Je viens de prendre connaissance de ton (votre… Je ne sais plus, désolé) message à l’instant.
        Approximativement, à combien s’élève le coût mensuel (ratio à l’année) pour subvenir aux divers besoins de Ganesh ?

      2. Bonsoir Annawenn,

        Au risque de paraitre stupide mais je ne connais pas du tout ce milieu… N’y aurait-il pas des aides associatives ou autres ?

  1. Alors tu as changé d’avis ? ça ne c’est pas fait avec les gens que tu as rencontré ? C’est l’utilisation qu’ils voulaient en faire qui ne t’a pas plu ou tu as changé d’avis tout simplement avant de l’amener chez ces personnes ? En tout cas bravo pour ta décision. C’est un bel acte d’amour et je t’en félicite. Tu peux en être fière.

    1. Je ne veux pas que Ganesh soit juste un animal de foire qui peut rapporter de l’argent. Et malheureusement, tous ceux qui sont venus l’ont mis mal à l’aise. À lui regarder les pieds, les sabots, les dents… Ganesh me regardait tristement. Je ne veux pas de ça. Je vais suivre l’idée de Christine pour l’aide financière. Pour le reste, je vais faire du troc.

  2. Tu as bien fait d’avoir changé d’avis. Et ne prends surtout pas mal ce que je vais t’écrire, mais oui tu es naïve. Malheureusement, le monde dans lequel nous vivons est comme ça et depuis déjà fort longtemps. Et ce n’est pas prêt de changer. Tout sur cette planète a une valeur marchande. De la ponte de tes cheveux jusqu’aux ongles de tes pieds… Quant aux animaux, surtout un cheval, la manière dont s’est déroulée la situation avec Ganesh était malheureusement très prévisible. Donc, oui, tu as fait le bon choix de le garder. Ceci dit, juste une idée au passage (qui n’est peut-être pas la solution, mais juste une partie peut-être), pourquoi ne lancerais-tu pas une campagne sur les réseaux sociaux ou autres pour te venir en aide financièrement pour Ganesh ? Bisous 🙂

  3. Petite idée « en l’air »… je ne sais pas si ça rentre dans la case « exploitation animale » (si c’est le cas, je m’en excuse). Peut être as tu la possibilité d échanger son fumier contre des légumes à un paysan. .. tu aurais moins de frais pour ta nourriture donc plus de moyen pour ce qui lui est nécessaire. ..

    1. Ça pouvait être une bonne idée mais chez moi, tout le monde a du fumier 😋 et j’ai un potager que je vais agrandir. J’ai aussi des toilettes sèches pour le compost et une poule pour les oeufs. Je vais chercher du lait à la ferme pour faire mes produits laitiers. Je marche, ça évite de sortir la voiture…..et en réalité mon gros problème est que je refile mes revenus à un avocat à cause de deux vieilles connes procédurières et blindées de fric. Après cinq ans de résistance, je m’épuise, et ma santé a pris une grosse claque.

      1. Bon ben je sais où je peux venir en chercher pour mon potager alors 😉. Bon courage pour la suite… et si jeux être d’une quelconque aide, n’hésites pas! Si tu ouvres une cagnotte virtuelle tiens moi au courant!

  4. Malheureusement, les visites pour prendre un cheval prennent toutes ces tournures. J’ai du vendre mon tout premier cheval et je peux te dire qu’il était inspecté à la loupe! Dire que Coccinelle et Pompon je les ai acheté via photo, je passe pour l’allumée de service! Mais vue que je ne cherche pas une « valeur » marchande mais un être vivant avec qui partager des choses je ne me préoccupe pas trop de « l’état », mais ça me jouera surement un tour un jour….

    Pour revenir à des économies afin de garder tes chevaux, il y a la possibilité de trouver une collocation de pré. Pour la jument que je gardais pour une amie, elle ne payait que les frais liés à sa jument (nourriture et soin). A voir si quelqu’un pourrait faire ça.

    Ensuite pour des économies de foin, je récupère l’herbe fauché le long des chemins par chez moi. Ca ne fait pas énorme, mais ça me permet de faire un mois sans débourser un sous pour le foin.

    Sinon, tu as pensé à une famille d’accueil via une association, le temps que tu puisses « retomber » sur tes pieds?
    J’ai vue plus haut dans les commentaires que tu en avais pour 100€ par mois de frais, c’est le foin qui plombe autant?

    1. Oui, foin et compléments, ça plombe grave! Pas de collocation pour les prés. C’est déjà une galère pour en trouver un (il y a des tas d’espaces dont personne ne fait rien mais ils ne veulent pas des chevaux). Même si je pouvais l’acheter, ils ne vendent pas! Un peu compliqué.
      J’ai toujours de quoi faucher, j’ai fait ça tant que c’était possible. Avec l’hiver, la neige, la glace…..bah il n’y a rien à faucher. Vivement le printemps et la repousse de la consoude 😉

Qu'en pensez-vous? Dites nous tout!