Point de rupture

Je n’écris plus, je ne lis plus, avancer est devenu impossible. J’ai traîné les services médicaux. Mon corps sommatise et à force d’insister, j’ai fini par prendre un coup de sabot en pleine tête : mâchoire fêlée !

J’ai passé mon jeudi à l’hôpital, toute seule. C’est bien dommage de réaliser comme ça à quel point je suis isolée ici. Dans un mensonge, des illusions, des espoirs toujours déçus aussi. J’essaie toujours de me relever mais mes forces de sont épuisées.

J’ai tout donné. Aujourd’hui je suis juste roulée en boule dans le seul coin de canapé où j’ai une petite place. Rien ne me ressemble ici. Je ne sais pas où aller. 

Il est parti après avoir tout pris. Je ne retrouve pas la petite étincelle de vie en moi. Tout est douloureux.

10 commentaires sur « Point de rupture »

  1. Oh punaise, mâchoire fêlée, ma pauvre ça doit être bien douloureux. Courage, je suis de tout coeur avec toi. Parfois faut tomber au fond du gouffre pour pouvoir remonter à fond. Si tu as besoin de parler, n’hésite pas. Ne baisse pas les bras, tu vas t’en sortir! Gros Bisous

Qu'en pensez-vous? Dites nous tout!