Publié le

Sècheresse : La misère est dans le pré

Sècheresse : la chaleur est étouffante, les insectes sont agressifs et les prés sont brulés par le soleil. Les semis fait en mai quand j’ai loué les prés n’ont pas pris par manque de pluie. Le niveau de la rivière baisse dangereusement.

Nous avons creusé une rigole pour que les chevaux continuent à avoir accès à l’eau et nous avons déjà entamé la réserve de foin. Sachant que le prix du foin a augmenté cette année parce qu’il y en a beaucoup moins. BREF! Début juillet l’eau commence à manquer cruellement.

le jardin et les prés en pleine sécheresse - The garden and meadows in full drought
le jardin et les prés en pleine sécheresse – The garden and meadows in full drought

Hier, je suis montée tout là haut, là haut voir une pré que je peux utiliser. Il est vert, il y a encore de l’eau en altitude mais malheureusement, je n’avais pas continué à le nettoyer et il n’est pas clôturé. Il est plein de ronces et de genets, c’est franchement le bordel, il faut bien l’avouer! Le nettoyage est à ajouter à ma très longue to-do list.

le jardin et les prés en pleine sécheresse - The garden and meadows in full drought
le jardin et les prés en pleine sécheresse – The garden and meadows in full drought

En attendant, il faut faucher de l’herbe tous les soirs pour descendre donner de la verdure aux chevaux. Pour eux, c’est la fête. Je crois que le cheval reconnait cette belle couleur verte 🙂 Dans mon jardin, j’ai de la consoude (Le nom français « consoude » provient des capacités de ces plantes à accélérer la consolidation des fractures grâce à leur teneur en allantoïne. Elles étaient en effet très utilisées autrefois pour cet usage.. Riche en calcium, potassium, phosphore, fer et silice, la consoude est très utile en traitement d’appoint par cataplasme pour faciliter la cicatrisation de plaies ou de fractures.) La consoude est une plante à très haute valeur nutritive. Je m’en sers comme complément pour les chevaux. Une petite ration, quelques feuilles de consoude et de l’herbe fraichement fauchée.

le jardin et les prés en pleine sécheresse - The garden and meadows in full drought
le jardin et les prés en pleine sécheresse – The garden and meadows in full drought

Avec ce temps, les chevaux sont aussi particulièrement embêtés par les mouches. J’ai une petite recette naturelle qui fait ses preuves. Pour 1L de solution : 1/2L d’eau, 1/2L de vinaigre blanc, 10 gtes d’huile essentielle de lavande, 10 gtes d’huile essentielle de géranium, 10 gtes d’huile essentielle de citronnelle. A préparer dans un vaporisateur et hop! Ca éloigne les mouches des chevaux, du chien et de vous aussi 🙂

le jardin et les prés en pleine sécheresse - The garden and meadows in full drought
le jardin et les prés en pleine sécheresse – The garden and meadows in full drought

Je ne fais pas d’équitation en ce moment. Je soigne mon dos et ma mâchoire. Ca s’arrange, heureusement! J’en ai marre de manger du fromage blanc et des petits pots pour bébé lol. Et avec la sècheresse, j’ai franchement loupé mon potager cet été. Dommage, parce que j’adore avoir mes tomates en été dans le jardin et cette année, j’ai de la lavande et…..des mouches.

Et de votre coté, un peu de pluie?

Publié le

#Bébé Shiva

Le coryza du chat est une maladie complexe, car elle n'est pas due à un seul microbe, mais à l'association de plusieurs virus et de bactéries. 
Le coryza du chat est une maladie complexe, car elle n’est pas due à un seul microbe, mais à l’association de plusieurs virus et de bactéries. 

Ce matin, mon bébé Shiva ne bougeait plus. Il a maigri, son nez coule, il ne tient pas sur ses pattes. Il ne veut pas manger. Ne me demandez pas où il a attrapé ça. Le pharmacien m’a donné de l’amoxiciline, un traitement homéopathique et de l’huile essentielle de ravinstara. 

Mais je ne sais pas comment le faire manger. Tout passe à la pipette, donc liquide…

Trois virus sont impliqués dans le coryza et provoquent chacun des symptômes différents :

Un virus de la famille des « Herpes virus responsable d’une infection du nez et des voies respiratoires. Les symptômes sont : toux, éternuements, importants écoulements au niveau des yeux et du nez, conjonctivite et faiblesse de l’état général (perte d’appétit et fièvre). C’est le virus le plus dangereux. Il peut être mortel chez des animaux affaiblis si l’on ne met pas en place un traitement rapide.

  • Un Calicivirus provoquant lui aussi de la fièvre et de l’abattement, des écoulements oculo-nasaux et surtout des ulcères dans la bouche (plaques rouges très nettes sur la langue ou les gencives). Ces plaies dans la bouche sont douloureuses et provoquent salivation importante et perte d’appétit.
  • Un Réovirus bénin qui provoque quelques larmoiements.
  • A ces atteintes virales il faut ajouter les bactéries qui très souvent se surajoutent et provoquent des complications chez les chats déjà affaiblis. Le chat présente alors du pus dans les yeux et le nez

    Publié le

    #Ganesh et Gaïa SDF

    Ganesh dans son foin
    Ganesh dans son foin

    Bonjour Angélique 

    J espère que tes affaires s arrangent…..

    Concernant tes chevaux ,et ne sachant pas ce que tu comptes vraiment  en faire , les vendre ou pas. ..il serait sympa que tu organise un plan B en terme de terrain. 

    Je m étais engagé pour l’hiver mais le printemps arrivant et ne te voyant pas proposer une solution  quant à leur devenir(l’herbe commence à  se faire rare) ,je me permets de te rappeler que j aimerai récupérer le pré ,afin de  certainement le clôturer pour mes moutons

    Bon dimanche 

    La petite Gaïa
    La petite Gaïa

    Tout d’abord, je tiens à remercier tous ceux qui ne me font pas chier! Petit message du dimanche soir qui m’a largement coupé l’appétit pour la semaine à venir. Déjà, j’ai croisé l’expéditeur mardi : il ne m’a rien dit! Et envoyer un texto, ça craint. La communication est plus facile avec les chevaux qu’avec ce genre de personnage qui n’a pas le respect de me parler de vive voix.

    Et alors demander si mes affaires s’arrangent, c’est se foutre de moi avec le message qui suit, non? C’est loin de s’arranger! Je dois trouver un pré alors que j’ai passé beaucoup de temps à nettoyer ce parc : tronçonner les genêts, faucher les ronces et les fougères, commencé à creuser la nasse pour l’eau, élaguer les arbres…. j’ai à peine terminé que je dois  » trouver un plan B »… Euh, de plus il n’y avait pas de limite de durée au départ : ce pré était en friche et inutilisé.

    Bref, retour à la case départ : chercher un parc pour Ganesh et Gaïa. Je vais finir en dépression 😥