Publié le

#Ma vie en Mieux–Gretchen Rubin

Bonjour Sourire Aujourd’hui, je partage mes lectures pour changer un peu.

Je fais une parenthèse : La personne qui a laissé de multiples insultes sur ce blog et un peu partout (visiblement, elle n’a pas grand chose à faire), a fait bloquer la Boutique de l’Association. C’est particulièrement puéril. Cette association est auto-financée par la Boutique pour couvrir les frais de pension/nourriture/éducation des animaux/soins vétérinaires de Ganesh et de Gaya en particulier ainsi que les ateliers de permaculture des enfants de l’école. Vous pouvez toujours nous joindre par notre site http://www.maison-ecologique.org/ Par la même occasion, cette même personne a fait bloquer le blog de suivi des commandes – les membres concernés ne vous remercient pas. Faire preuve d’une telle imbécilité est facile. Pour ma part, j’aurai l’intelligence de continuer à ignorer ce comportement délirant.

D’un autre coté, petit message du jour“Bonjour, j’ai bien reçu le sarouel et suis très contente de votre création. Les mesures sont nickels, il est très agréable à porter. Merci pour votre travail et pour la ceinture en supplément. Bonne continuation”. Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai eu que de bons retours sur mon travail. J’en déduis que ce n’est pas à moi de me remettre en question vis à vis d’une frustrée. Le sujet est clos.

***

Ma vie en Mieux - Gretchen RubinRevenons au livre de Gretchen Rubin. J’avais décidé de le lire suite à un article dans le magasine “FLOW”. Je ne suis pas une grande adepte des habitudes mais je reste toujours ouverte aux idées susceptibles de me faciliter la vie. Sans atteindre la rigidité de l’auteur, j’ai établi petit à petit un planning de mes activités. Cette lecture m’a aidé à trouver mon rythme de vie. J’ai partagé ce planning https://khouture-naturelle.org/activites-permaculture/ dont je suis devenue addictive Tire la langue

Inutile de lutter contre soi-même. Je fais beaucoup de choses en me levant tôt, le soir, je ne suis bonne à rien. Mon travail est agréable alors qu’il était devenu contraignant, le jardin reprend vie. J’ai repris des études, je vais voir les chevaux tous les jours (eux aussi ont leur rythme de travail). Je suis arrivée à me trouver un peu de temps libre.

Finalement, même pour une rebelle, les bonnes habitudes sont rassurantes.

“C’est en s’intéressant à de tout petit riens qu’on acquiert l’art suprême de réduire le chagrin et d’augmenter la joie autant qu’il est possible.”- Samuel Johnson.

Equitation et saut d'obstacles - Horse riding and show jumping

Et pourtant, je suis en total désaccord avec l’auteure sur ses affirmations Clignement d'œil. C’est peut-être mon sens critique qui, finalement, m’a permis de m’auto-observer? J’ai choisi des habitudes qui correspondent à mes valeurs.

“L’accumulation lente de victoires modestes est à la fois encourageante et facile. S’en tenir à des changements mineurs facilite l’acquisition de l’habitude et permet d’éviter l’épuisement qui menace toujours quand on veut tout changer d’un coup.” (G.R) Une bien sage réflexion que j’applique au quotidien avec quatre stratégies : “L’auto-observation, la fondation, la planification et la responsabilisation.”

Mon bracelet Garmin m’aide beaucoup et donne un parfait rendu de mes activités. Je lui ai trouvé une grande utilité pour réguler mon sommeil.

“Nos habitudes sont le reflet de notre identité.” (G.R)

Equitation et saut d'obstacles - Horse riding and show jumping

Je serai ravie de partager nos expériences. Aimez vous lire? Avec vous des astuces pour gérer votre travail? Vos activités? J’ai hâte de vous lire.

A bientôt, bonne soirée <3

Publié le

#Dédicaces

musique entre amis

C’était une magnifique pleine lune. Une nuit très claire dans une yourte au milieu de nul part. De toute façon, si je vous dis que je suis allée en centre commercial, vous n’allez pas me croire Rire. Alors dans ma tente de bivouac, c’était un juste mais… ah, ah, j’ai un super ami qui vit dans une yourte. C’est assez sympa comme ambiance. Et puis même si dehors les nuits sont encore fraiches, il fait chaud dedans.

Dommage pour nous les filles : les toilettes sèches sont en dehors de la yourte. Chez moi, c’est vachement moderne, elles sont au chaud (Annawenn, vilaine bourgeoise lol).

Bref, besoin de changer d’air, je suis allée me dépayser auprès de personnes qui me sont proches et ça fait vraiment du bien. Il est évident que je me suis contentée de faire la vidéo (à l’arrache en plus) parce que je ne suis pas musicienne (sauf pour contester, je peux faire à peu près tout ce qu’il est possible de faire dans ce cas) et surtout pas chanteuse. Mais le week-end dernier, j’ai aussi pris des vacances coté contestation Tire la langue. J’ai pris juste plaisir à écouter, j’ai fait le plein de bien être, d’air pur (euh, presque)… Petite dédicace à E. que je remercie pour son invitation. Et comme je suis très sympa, je partage un son avec vous tous. Je vous donne les liens de leurs pages Facebook où vous pourrez découvrir leur travail.

Zackarose & Awaké
https://www.facebook.com/Zackarose-Awak%C3%A9-1849308678680581/
Chrysostomus
https://www.facebook.com/Chrysostomus-377174496000838/
Et Max (Guitare & Chant) 😉

Publié le

#Alcool, drogues et troubles alimentaires

Alcool, drogues et troubles alimentaires

Hello everybody! Oui, oui, c’est bien moi, Annawenn, qui pousse son petit coup de gueule ce soir. Je suis dépitée, désespérée, parfois dubitative et trop souvent écœurée par ce p** de système dont je m’écarte le plus possible mais qui malheureusement, fait tourner le monde. Pis bon, il y a des élections cette année et je ne vois qu’une course carriériste d’une belle bande de guignols ignorants la définition du mot : “démocratie”. J’ai vraiment très envie de hurler Place de la Bastille…….mais j’habite un village de moins de 900 habitants et je devrais m’en tenir à une grève de la faim sur la place de la Mairie de la ville la plus proche….pour des vérités que personne n’a envie d’entendre. Pauvre Damien Saez, tu m’étonnes qu’il fasse de la dépression : il compose des textes qui devraient faire réfléchir, et ben NON! Du coup je vais faire mon sac et partir en randonnée au milieu de nul part. C’est probablement la seule liberté encore possible (pas pour longtemps, on va bien pondre un problème phytosanitaire à la va-comme-j’te-pousse).

L’ai de rien, j’en ai assez chié ma race pour me sortir de l’anorexie et de tout ce qui fait effet “mode” dans la vie Parisienne. Je n’accuse personne, entendons nous bien : chacun est responsable de lui-même……mais……..en connaissance de cause. C’est aussi une liberté que de mettre sa vie en danger, de jouer avec la santé mentale et physique sans entrainer les autre, n’est ce pas? Allez, je vais prendre le premier exemple qui me vient à l’esprit : la TELEVISION! C’est l’arme de guerre par excellence de ce système. Ca fait de nombreuses années que j’ai viré cette chose de chez moi. Malheureusement, BFM TV semble être LA VERITE ABSOLUE en matière d’informations (non, je n’ai jamais regardé cette chaîne, j’ai simplement constaté ses effets) : ok, visiblement ce truc atteint sérieusement la santé mentale et rend paranoïaque,  négatifs, gris… Super! Pendant que vous regardez partout autour de vous pour vous protéger d’un djihadiste, votre cher gouvernement passe des lois avec le fameux 49/3 en toute impunité.

Sincèrement, ça me scotche de constater qu’on abandonne totalement ce pour quoi nos grands-parents se sont battus pour un truc totalement sur-réaliste. Demandez-vous simplement à qui profitent ces attentats……. alors?

Bref, je m’éparpille. Quoi que, pas tant que ça. Le must quand je fréquentais encore les soirées Parisiennes, c’était les benzodiazépines au champagne. Mais non messieurs dames, je n’étais ni alcoolique, ni droguée et tout allait super bien. C’était festif, voilà tout. Alors je reprends en mieux : faire des soirées pétillantes fait partie de la liberté de chacun, mais soyons conscient que c’est toxique : jetez un rapide coup d’œil sur les rapports de l’OMS concernant l’alcool et prenez conscience de l’impact d’une seule dose d’alcool sur la santé. L’alcool est classé dans les drogues dures. Il a le même effet sur les synapses que la cocaïne. Et j’ai vu ça au scanner quand j’étais étudiante en psychologie : ton cerveau en prend un sal coup alors que tu te sens tout à fait bien et pas du tout addictif à quoi que ce soit.

Les grandes surfaces, j’y fiche plus mes pieds non plus mais……..vous rendez-vous compte des rayonnages divers et variés d’alcools en vente libre que vous mettez dans le même caddie que votre jambon? Donc, c’est une drogue dure mais on en vent à tout va? Bah oui, parce que ça rapporte beaucoup de pognon qui tombe toujours dans la poche du même groupe qui vous “informe” sur BFM TV.

La progression dans le temps est l’une des caractéristiques majeures de cette addiction. L’usage sans dommage (appelé usage simple) précède l’usage à risque et l’usage nocif (sans dépendance), puis enfin la dépendance. L’alcool est une substance psychoactive à l’origine de cette dépendance mais elle est également une substance toxique induisant des effets néfastes sur la santé. L’alcoolo-dépendance est à l’origine de dommages physiques, psychiques et sociaux. Les effets de l’alcool sur la santé sont nombreux. La consommation d’alcool, principalement sous forme de boisson, est impliquée à des degrés divers dans plus de 200 problèmes de santé différents. L’alcool (ou éthanol) peut en effet agir sur de nombreux organes par des mécanismes toxiques, ainsi que sur le cerveau, entrainant une dépendance. (A lire….ICI)

J’entends déjà les répliques : “donc Annawenn, tu ne consommes jamais d’alcool?” – Et bien non, je n’ai pas écrit ça. Mais je suis consciente de ce que je fais. Alors au final, j’ai trouvé ça crétin (me concernant) de faire un jardin bio, d’avoir des chevaux, de vivre en pleine nature…..si c’est pour détruire les neurones dont j’ai besoin pour “faire comme tout le monde”. Je bois surtout de l’eau (filtrée) et du thé. En plus, l’alcool, c’est vachement calorique!!!!!

Je passe au cannabis? Parce que j’entends une forte demande de dépénalisation de cette drogue. Beaucoup de schizophrénies ont pour origine un mauvais délire lié à cette drogue. Et juste pour une fois! Du coup, je vais bien vous surprendre d’accord que je suis sur la dépénalisation. Nous sommes libres. Nous ne sommes pas sous la tutelle du système et du coup, libre à chacun de cultiver et de fumer du cannabis. Mais, en connaissance des risques – genre tu viendras pas râler après si t’es malade, hein? Et t’es pas là non plus pour engraisser le système parce que tu vas payer XX€ par pied que tu as chouchouté au fond du potager. Encore une fois, à qui ça profite tout ça? (Effets du cannabis)

Pour la cocaïne, je vous assure que c’est “IN” dans certains milieu et de bon ton quand on reçoit, tout comme le “bon” vin…….ok, avant le vin il vieillissait en fût de chêne…..maintenant il macère dans de l’inox, ça change la donne non? Donc cette cocaïne festive rend bien service au fameux système. Pendant que vous cramez votre cerveau, ils sont tranquilles, vous ne vous révoltez pas.

Conclusion : je suis pour la liberté lucide Tire la langue . Je n’ai rien bouffé pendant de très nombreuses années en étant très fière de moi…..les autres étaient grosses et faibles….c’est con dit comme ça hein? N’empêche que j’ai bien joué avec ma vie, ma santé et par conséquent sur celle des autres. Sincèrement, ça m’arrive encore. Je connais l’origine de tout ça, parfois, ça me rattrape, je fais avec. Mais alors loin de moi l’idée de prôner la minceur. Les régimes sont encore un truc qui fait tomber la tune dans les poches….des mêmes que plus haut. Si vous martyrisez votre corps, demandez-vous ce qui vous pousse à agir, vous engagerez une réflexion qui, si elle ne vous fait pas forcément du bien, ne sera au moins pas nocive non plus.

A vos commentaires, lâchez-vous, mais sans insulte d’accord? Je suis allée chercher un complément d’équipement de survie (en cas de nuit de bivouac par moins 10°C) pour mon prochain départ. J’ai besoin d’air, d’espace, de déconnecter, de vie, de liberté. Bisous, bisous <3<3<3