*Toilettes sèches, suite…

Toilettes sèches mode d'emploi
Toilettes sèches mode d’emploi

Quelle rapidité! Bravo à cet artisan Français. Un joli travail et des explications claires sur l’utilisation.

J’ai beaucoup à apprendre sur le compostage, ça va m’occuper un peu plus de 5mn lol mais je suis ravie de ce changement.

C’est un peu débaras dans mes toilettes parce que je n’ai pas démonté les WC à eau. Mais ça me donne envie de faire une jolie décoration en bois 😉

Toilettes sèches mode d'emploi
Toilettes sèches mode d’emploi

Ça sent bon le sous bois avec les copeaux, c’est bien agréable de ne plus entendre le bruit de chasse d’eau. Et ça va faire disparaitre les produits nettoyants WC. L’air de rien, c’est très chimique tout ça.

Je vais recevoir broyeur et composteur lundi ou mardi. Je fais une maison écologique 😇.

Il est temps d’aller au jardin. Bonne après-midi.

7 commentaires sur « *Toilettes sèches, suite… »

  1. Excellent ^^ Je ne savais pas que l’on pouvait vider le seau dans dans le même composteur que celui qui reçoit les épluchures de légumes ! C’est épatant. Mais je me demande …. quand même …. pour ceux qui mangent de la viande, si tu ne mets pas que les pipis dans tes toilettes sèches, est-ce que c’est conseillé ? Je demande ça parce que nous avons des chiens et je ramasse leurs crottes dans la pelouse. Je ne les composte pas, sur conseilles lus sur le net. J’aurais bien aimé mais bon …. du coup, c’est poubelle. Je pourrais les jeter dans les champs tu me diras ….
    Je retiens la marque de tes jolies petites toilettes en bois au passage pour le moment où j’aurai décidé de me lancer. Elles sont trop mimi.
    A propos du filtre à eau du robinet, j’en ai trouvé au Biocoop aussi. Mais ce sont ceux de la même marque que j’ai acheté : Hydropure. Ils ont les filtres également. Je pense qu’au moment de changer ce-dernier, j’irai le chercher là, en même temps que mes nouilles et mon riz ^^ J’y ai vu ta gourde Sigg aussi.
    Tu m’inspires Annawenn, tu m’inspires ! Bon WE 😉

    1. Bonsoir Mouette, les matières fécales et surtout l’urine ont un excellent rapport Carbone/Azote que les plantes ne savent pas synthétiser seules donc tout au compost 😉. Le purin d’orties peut être un allié précieux en début de culture mais Annawenn en parlera plus en détail. Quand aux « déchets » de certains légumes, si tu fais un paillage ou un mulch dans ton potager, tu peux les glisser directement dessous, la faune s’en occupera pour fertiliser ton sol, tout ce petit monde vit en parfaite symbiose si nous laissons faire la nature😊.

Qu'en pensez-vous? Dites nous tout!