VoilĂ , c’est fini đŸ˜„

17:35, dimanche. Ce fut un weekend trĂšs ensoleillĂ© et certainement bien agrĂ©able. Moi, j’ai encore perdu deux jours de ma vie. Pourtant j’avais de beaux projets.

Hier j’avais prĂ©vu de faire du roller autour du lac du Ternay. J’aimais ce lieu il y a bien longtemps. Aujourd’hui c’est un reste cassĂ© de la vie de merde de mon quotidien. Mais c’est le seul endroit oĂč faire du roller. Mais je n’y suis pas allĂ©e. Je vis avec la personne qu’il ne me faut pas : voleur, menteur, droguĂ©, manipulateur, malhonnĂȘte. Je ne recommande pas. Il a pourri la journĂ©e, m’a pris 10€ pour acheter du tabac. Mais il m’a dit qu’il s’Ă©tait achetĂ© Ă  manger.

Je ne l’ai pas laissĂ© revenir chez moi. Il est restĂ© dehors et j’ai bloquĂ© sa ligne de tĂ©lĂ©phone. 

Je voulais aller en randonnĂ©e avec Ganesh pour me faire plaisir aujourd’hui. J’avais bien dormi. Mais il y a sa pouliche avec mon cheval. Je lui ai demandĂ© de la bouger. Mais non. Quand je suis arrivĂ©e, il Ă©tait lĂ . Et il m’a suivi…….pour GĂącher cette nouvelle journĂ©e. 

Il m’a suivie avec ses lamentations, ses demandes. Il n’a eu aucun mot pour moi. C’est d’ailleurs lĂ  que j’ai appris qu’il avait claquĂ© mes 10€. Quand tu veux rĂ©parer quelque chose, tu prends Ă©ventuellement deux croissants, non?

Il mentait, je lui ai fait vider son sac et ses poches. Paquet de tabac, feuilles mais rien Ă  manger. J’ai jetĂ© le tabac…. j’Ă©tais tellement fatiguĂ©e, triste. Il a grattĂ© le tabac que j’avais Ă©talĂ© sur la terre.

C’est son sens des prioritĂ©s, la drogue d’abord. Il avait aussi encore de la drogue dans son portefeuille. Il m’a coincĂ©e dans cette maison pourrie en me faisant des promesses qu’il n’a jamais tenu. Je ne sais pas quoi en faire. Il a Ă©parpillĂ©s les comptes et c’est du grand n’importe quoi.

Il a dĂ©truit ma vie. C’Ă©tait dĂ©jĂ  le weekend dernier et je lui ai laissĂ© une chance. J’ai eu tort. Il a baratinĂ© un semblant d’explication pour que j’ouvre ma porte. Il n’a tenu aucune promesse. À cause de l’ambiance, je n’ai pas vu Ganesh qui partait brouter… heureusement, la longe a cassĂ© sinon Ganesh aurait pu se tuer.

Dans tout ce qu’il m’a dit, il n’y a aucun remord, aucune remise en question, rien. Je suis Ă  bout de nerfs. Je suis rentrĂ©e seule. Et je ne sais pas si je me relĂšverai cette fois….

9 commentaires sur « VoilĂ , c’est fini đŸ˜„ »

  1. On se relĂšve de tout dans la vie Annawenn. Il faut laisser le temps au temps. Tu dois penser Ă  toi en prioritĂ©, faire le mĂ©nage dans ta vie et te concentrer sur ce que toi tu veux, tes objectifs. Si tu ressens au fond de toi que cet homme est nuisible pour toi, qu’il est un fardeau qui te coĂ»te autant sur le plan psychologique que financier, tu dois t’en dĂ©barrasser. Il y a un Ăąge pour chaque chose. Je pense que tu n’as plus l’Ăąge de te sacrifier encore et encore pour quelqu’un qui ne te donne que de la tristesse en retour. Lorsque les cassures sont trop importantes, on ne peut pas les rĂ©parer. Un vase brisĂ©, mĂȘme recollĂ©, reste un vase brisĂ©. On ne fait pas du neuf avec de l’ancien. Mes propos peuvent te sembler peut-ĂȘtre durs, mais c’est la vĂ©ritĂ©. Je comprends trĂšs bien ce que tu traverses pour l’avoir vĂ©cu. Et le seul conseil d’ami virtuel soit-il que je peux te donner est pense Ă  toi ! Bisous 🙂

  2. Quevivelavie a raison: il vaut mieux ĂȘtre seule que mal accompagnĂ©e. J’ai divorcĂ© il y a 20 ans et, depuis, je vis seule. un peu dur au dĂ©but mais qu’est-ce que je suis bien Ă  prĂ©sent! Un conseil: fuis les personnes toxiques. Le problĂšme ce n’est pas toi mais ton bonhomme. Si ça lui plaĂźt d’avoir une vie pourrie c’est son droit mais c’est aussi le tien de refuser. Tu mĂ©rites mille fois mieux. Courage, on est toutes avec toi 😉

    1. Merci beaucoup, vraiment.
      Vivre seule ne me dĂ©range pas vraiment. Actuellement, je suis « famille d’accueil et Ă©ducative » et ce n’est pas mon rĂŽle mais …… comme je l’ai Ă©crit, le service social considĂšre qu’il a un logement chez moi et il revient encore et toujours.

  3. Erf… C’est jamais facile de virer quelqu’un de sa vie. On passe pour la mĂ©chante mĂȘme si c’est l’autre l’odieux personnage. Se relever n’est jamais facile, mais le temps permet aux choses de nous paraĂźtre surmontable. Je te souhaite tout le courage nĂ©cessaire, si besoin de parler ou autres, n’hĂ©site pas.

    1. Merci Feuliane. C’est compliquĂ© et fatigant. Mais je travaille sur ma thĂšse, j’Ă©duque Ganesh en pleine nature (vidĂ©o Ă  venir mdr), je travaille ma couture et je marche en montagne avec mon chien 😉. Ganesh a appris en promenade Ă  la longe pour beaucoup de choses alors le rond de longe ne nous convient pas toujours.
      Un super weekend de randonnĂ©e (une petite heure de monte, une journĂ©e de marche) et Ganesh n’est pas vraiment aux ordres quand il voit de l’herbe verte et fraĂźche. On peut dire que je fais du cross. J’ai rencontrĂ© le monsieur qui louait les prĂ©s avant moi, il n’en revenait pas que j’Ă©duque mon cheval sans filet comme ça dans les bois 😀. Je crois que ce cheval est l’amour de ma vie……. pendant que je suis avec lui, tout est simple.
      Et oui, je suis une abomination, mĂ©chante et tout ce qu’on veut, surtout dans un petit village oĂč tout est surveillĂ©, rĂ©pĂ©tĂ©, transformĂ©.
      Mais je vais me relever. Merci pour ton soutien. Je te souhaite une belle soirée.

Qu'en pensez-vous? Dites nous tout!