#WILD, Portishead, I just wanna be a woman

Cheryl Strayed, une jeune femme à la dérive qui se lance le défi de parcourir seule le Pacific Crest Trail. Le PCT est un itinéraire de randonnée sauvage d’environ 4200 km, longeant toute la côté Ouest des Etats-Unis, de la frontière mexicaine à la frontière canadienne. Outre la longueur, la difficulté du Pacific Crest Trail repose sur le fait que vous êtes en immersion totale dans la nature. Les périodes d’isolement sont nombreuses et peuvent durer plusieurs jours. Il faut donc bien anticiper ses besoins en eau et nourriture. Ce film place la randonnée comme un moyen de se retrouver, de se reconstruire. L’héroïne, parfaitement interprétée par Reese Witherspoon, mène une véritable rétrospection sur sa vie. Tout au long du film nous partageons avec elle ses galères, ses regrets, ses peurs et ses victoires, mais aussi ce sentiment de solitude face à l’immensité des paysages et ses rencontres, à la fois émouvantes et inattendues. Le tout sur une musique parfaitement bien choisie.

WILD

C’est aussi ma thérapie. Je fais beaucoup de randonnées dans des conditions souvent extrêmes. En pleine nature, je trouve des réponses à la dépression, un accord parfait avec la nature où le réel soucis est de sur-vivre. Ca remet bien des choses en place dans ma petite tête. J’ai marché trois jours il y a quelques temps https://khouture-naturelle.org/2017/01/05/randonne-en-hiver/ et j’en avais vraiment besoin. J’apprends à affronter le quotidien, à ne pas donner trop d’importance aux emm** variés, à me défendre dans le calme.

J’ai été obligée de fermer mon entreprise pour des conneries. Il y a encore des tas de choses à liquider mais peu à peu, je retrouve la femme que j’étais et que je suis au plus profond de moi. C’est un ami qui a lu WILD et s’est amusé de m’y retrouver (en un sens). Alors je l’ai lu. Et puis j’ai eu envie de voir le film. Un grand MERCI à cet ami qui m’a fait comprendre pourquoi je fais des kilomètres en montagne avec mon chien et mon sac à dos.

Demain, je vais commencer à organiser un nouvel atelier dans une petite pièce de la maison. Un petit salon avec vue sur le jardin. Mais la mode est très loin derrière moi aussi. C’est par l’association et le compostage que passe ma reconversion. Alors place à la reconstruction, au jardinage, au lin, au chanvre, aux sarouels, à la récup de pièces d’artisanat Indien, tibétain… peut être un prochain voyage aussi et de nouvelles randonnées pour toujours me souvenir de moi.

Je partage avec vous la musique du film…….. et les paroles qui en disent long sur l’incertitude.

………………

I’m so tired of playing
Playing with this bow and arrow
Gonna give my heart away
Leave it to the other girls to play
For I’ve been a temptress too long
Just…
Give me a reason to love you
Give me a reason to be a woman
I just wanna be a woman
From this time, unchained
We’re all looking at a different picture
Through this new frame of mind
A thousand flowers could bloom
Move over and give us some room
Give me a reason to love you
Give me a reason to be a woman
I just wanna be a woman
So don’t you stop being a man
Just take a little look from outside when you can
Show a little tenderness
No matter if you cry
For this is the beginning of forever and ever

9 commentaires sur « #WILD, Portishead, I just wanna be a woman »

  1. Je ne connais pas ce film, mais il m’a l’air bien sympathique. Je vais essayer de le regarder prochainement. J’aime beaucoup ce genre de film, ça change et ça permet de se recentrer sur de vraies valeurs.

Qu'en pensez-vous? Dites nous tout!